F1 : Toyota n’a aucun plan de retour en Formule 1

<div>
    <h2>Toyota et son parcours depuis la Formule 1 jusqu'au WEC</h2>
    <p><span style="font-weight: 400;">En novembre 2009, Toyota a annoncé son retrait de la Formule 1, alors que la voiture destinée à la saison 2010 était en phases finales de développement. Quinze ans plus tard, l'équipe ne regrette pas cette décision et, selon Rob Leupen, directeur administratif de Toyota Gazoo Racing, un retour en F1 n'est pas à prévoir.</span></p>
    <h2>L'ascension de Toyota Gazoo Racing dans le WEC</h2>
    <p><span style="font-weight: 400;">Après avoir quitté la Formule 1, Toyota Gazoo est devenue la meilleure équipe du Championnat du Monde d'Endurance (WEC), remportant six fois le championnat des constructeurs et cinq fois celui des pilotes, en plus de six victoires aux 24 Heures du Mans.</span></p>
    <h2>La décision de rester hors de la F1</h2>
    <p><span style="font-weight: 400;">Avec ce succès en dehors de la F1, Toyota n'envisage pas de retourner dans la catégorie. "D'abord, il faudrait obtenir une place," explique Leupen. "De plus, il faudrait des années de préparation, comme Audi le fait. Et je pense que nous avons beaucoup à préparer ici [en WEC]. Toyota a des objectifs à atteindre dans ce championnat avant de penser à la Formule 1."</span></p>
    <h2>La valeur ajoutée du WEC pour Toyota</h2>
    <p><span style="font-weight: 400;">Pour Leupen, la marque doit se demander quel choix de championnat est le meilleur stratégiquement. De plus, le Hollandais ajoute : "Que la Formule 1 a-t-elle apporté à Toyota à l'époque, à part une belle usine ? Beaucoup d'argent a été investi pour améliorer le nom de Toyota. Je pense que nous pouvons montrer davantage ce que Toyota fait, ce que la marque représente, en WEC."</span></p>
    <p><span style="font-weight: 400;">"Nous avons des voitures Toyota sur les routes qui ont été initialement développées pour la course. Grâce au sport automobile, nous devrions être capables de faire de meilleures voitures pour nos clients. Nous travaillons sur des voitures co-développées à Cologne, puis les informations sont transmises au Japon et au consommateur en cinq ans. Dans la Formule 1, ce pont ne peut plus être fait."</span></p>
    <p><span style="font-weight: 400;">En outre, Toyota valorise le championnat du WEC tel qu'il est aujourd'hui. "Je pense qu'avec les constructeurs, nous créons une très bonne série ici. J'espère que nous continuerons ici avec la prochaine génération de voitures, où seulement de l'eau sort du pot d'échappement."</span></p>
    <div class="review-me">
        <h2>Notre avis</h2>
        <p><span style="font-weight: 400;">L'histoire de Toyota en motorsport offre un exemple fascinant de stratégie et d'adaptation. Le choix de se concentrer sur le Championnat du Monde d'Endurance plutôt que sur un retour en Formule 1 reflète une décision stratégique mûrement réfléchie, privilégiant la cohérence avec les valeurs de la marque et les perspectives de développement de technologies applicables aux véhicules de série. Toyota Gazoo Racing démontre l'importance de viser non seulement la victoire sur les circuits, mais aussi l'impact positif sur les produits destinés aux consommateurs. Un tel alignement entre les activités de course et les objectifs de l'entreprise soulève une réflexion intéressante sur l'avenir du sport automobile et son rôle dans l'innovation automobile.</span></p>
    </div>
</div>

Partagez votre avis