F1 : Russell reconnaît son erreur et pointe les limites de Mercedes à Suzuka

George Russell en Dehors du Top 5 lors des Qualifications au Japon avec Mercedes en 2024

George Russell a ajouté une autre session de qualification hors du top 5 avec Mercedes, lors de la saison 2024 de Formule 1. Le pilote britannique, qui avait terminé troisième à Bahreïn, a enchaîné des résultats modestes, avec deux septièmes places, et maintenant, une neuvième position sur la grille de départ au Japon. Après l’entraînement qualificatif à Suzuka, Russell a identifié la cause de sa performance en deçà des attentes.

Le Diagnostic de Russell

“J’étais sur un tour très rapide, une demi-seconde en avance dans le virage 11 et je m’attendais à finir peut-être quatre dixièmes devant. J’ai fait une petite erreur et j’ai perdu tout le temps gagné. C’était dommage, mais nous connaissons les points forts et les faiblesses de notre voiture”, a déclaré Russell.

Le diagnostic met en lumière les limitations de la voiture de Mercedes dans les virages à haute vitesse. “La faiblesse se trouve dans les virages rapides. Quand nous arrivons à la session de qualification, nous enlevons le carburant, et les virages deviennent de plus en plus rapides, donc le rythme nous échappe un peu dans ces virages”, a expliqué le britannique.

L’Impact du Calendrier

Russell a attribué le faible rendement récent au calendrier initial de la saison. “Malheureusement, en raison de la nature du calendrier, nous avons eu trois circuits consécutifs qui sont tous à haute vitesse. Si nous avions commencé la saison avec Bahreïn, Baku et Singapour, nous parlerions probablement d’un scénario bien différent pour nous”, a conclu le pilote de Mercedes.

Notre avis

Au regard de ces déclarations et de la performance actuelle de George Russell et de Mercedes en Formule 1, il devient évident que la compatibilité entre le pilote et les caractéristiques techniques de la voiture joue un rôle crucial dans les résultats obtenus. La Formule 1, avec sa myriade de variables techniques et stratégiques, présente un défi constant pour les équipes et les pilotes, surtout quand le calendrier ne joue pas en leur faveur. L’aptitude à s’adapter aux caractéristiques spécifiques de chaque circuit et à tirer le meilleur parti des forces de leur voiture sera déterminante pour la suite de la saison 2024 de Mercedes et Russell. Ce dernier, avec son analyse aiguë et son talent indéniable, montre qu’il est plus que capable de surmonter ces obstacles, promettant ainsi une saison riche en rebondissements.

Partagez votre avis