F1 : Le patron de McLaren avait déjà détecté des signes d’évolution chez Mercedes à Monaco

<div>
    <h2>Le chef de McLaren, Andrea Stella, a détecté des signes avant-coureurs à Monaco</h2>
    <p>Andrea Stella, le chef de l'équipe McLaren, a affirmé avoir détecté des indices, dès la course à Monaco, indiquant que <strong>Mercedes</strong> serait plus forte au GP du Canada de Formule 1.</p>
    <h2>Mercedes en quête de récupération</h2>
    <p>L'équipe allemande est arrivée à l'étape de <strong>Montréal</strong> sans aucun podium lors des <strong>huit premières courses</strong> et avec un retard considérable par rapport aux équipes de tête. Cependant, Mercedes soutenait qu'elle avait surmonté ses contretemps initiaux et était sur la voie de la récupération avec son <strong>W15</strong>.</p>
    <h2>Confirmation à Montréal</h2>
    <p>Au Circuit Gilles Villeneuve, Mercedes a confirmé son optimisme, avec <strong>George Russell</strong> remportant la pole position et assurant le premier podium de l'équipe en 2024, avec une troisième position à l'issue de la course.</p>
    <p>Stella était confiant que son fournisseur de moteurs reviendrait batailler en tête de peloton, basé sur des indicateurs ponctuels lors des courses précédentes.</p>
    <h2>Des tours compétitifs pour Mercedes</h2>
    <p>L'Italien a affirmé qu'il était convaincu qu'il ne s'agissait que d'une question de temps avant que Mercedes n'enregistre des tours systématiquement compétitifs. « J'étais déjà en train de discuter le jeudi (au Canada) avec certains collègues, pensant que Mercedes était l'une des équipes les plus rapides », a-t-il déclaré à <strong>f1 technologies</strong>.</p>
    <p>« Certains temps au tour qu'ils ont réalisés à Monaco, ainsi qu'à des étapes antérieures, étaient hors de notre portée à ce moment-là du week-end. Nous n'étions pas capables de réaliser ces temps à ce stade de la course, même avec peu de carburant et le moteur à pleine puissance. Clairement, ils avaient du potentiel, et je pense qu'ils commencent à apprendre à l'utiliser », a-t-il ajouté.</p>
    <h2>L'amélioration soudaine de Mercedes</h2>
    <p>Cette amélioration soudaine de Mercedes est attribuée à une <strong>nouvelle aile avant</strong> introduite à Monaco, qui a aidé à résoudre le problème d'équilibre limitant son rythme.</p>
    <p>Au début de la saison, Mercedes était désavantagée sur les circuits exigeant une voiture optimisée tant pour les virages à haute que à basse vitesse tout au long du tour. Cependant, Stella a observé comment les images des caméras <strong>onboard</strong> ont démontré que l'aile avant de dernière spécification du constructeur allemand rendait le W15 beaucoup plus facile à piloter.</p>
    <p>« Il n'est pas surprenant que Mercedes ait réussi à débloquer certaines performances en travaillant sur l'aile avant. Il est possible qu'ils aient également corrigé certains problèmes qu'ils rencontraient avec l'aile précédente. Peut-être était-elle trop expérimentale ou n'offrait pas ce qu'ils espéraient », a déclaré Stella.</p>
    <p>« Mais il semble qu'avec ce développement de l'aile avant qu'ils ont réalisé, la partie avant de la voiture semble très solide. Et en voyant les images embarquées des pilotes Mercedes, ils n'ont pratiquement pas besoin de tourner le volant pour placer l'avant de la voiture au point de corde », a-t-il conclu.</p>
    <div class="review-me">
        <h2>Notre avis</h2>
        <p>L'ascension de Mercedes lors du Grand Prix du Canada de 2024, illustrée tant par leurs performances que par leur développement technologique, marque un pivotement potentiel dans leur campagne en Formule 1. La persévérance de l'équipe, malgré un début de saison difficile, souligne l'importance d'une approche stratégique et technique minutieuse. La capacité de Mercedes à optimiser et à introduire des améliorations de manière aussi efficiente réaffirme leur position non seulement comme des concurrents de premier plan, mais aussi comme une force dominante d'innovation dans le sport. Pour les équipes comme McLaren, la trajectoire de Mercedes sert de rappel impérieux sur l'imprévisibilité de la Formule 1 et sur l'importance de l'adaptation rapide. Il sera intéressant de voir comment ces développements vont remodeler le champ de bataille pour les courses futures.</p>
    </div>
</div>

Partagez votre avis